Qu’est-ce qu’un portail ou une porte CE ?

Qu’est-ce qu’un portail conforme ?

Et bien c’est simple, c’est un portail qui répond d’abord aux exigences de sécurité de la directive machine 2006-42 CE. Eh oui, un portail (ou une porte) est une machine. Un tablier est un élément (on peut dire un outil), la motorisation un autre élément (que l’on appelle une quasi-machine) qui ensemble crée la machine.

Lorsqu’on assemble un tablier et une motorisation, on crée une machine neuve avec tout ce que cela sous-entend, c’est-à-dire qu’il faut identifier et évaluer l’ensemble des risques puis y apporter une réponse.

Photo exemple de portail CE

Ce serait trop simple de dire « si le moteur est CE, le portail l’est aussi »… 

En effet, ce serait comme dire je prends une petite voiture citadine conforme, que je lui attache derrière une remorque de camion conforme aussi, et croire que l’on peut prendre la route comme cela.

La notion de produit unique qui dispense de faire du CE est aussi une légende. Le seul cas ou un cela est possible, c’est dans le cadre d’un prototype de démonstration dans un laboratoire, un bureau d’étude, une foire etc… mais en aucun cas, un produit non CE ne peut être mis sur le marché à quelque titre que ce soit ! (Vous pouvez vérifier dans la directive).

Alors pour faire un portail conforme, on peut acheter un tablier chez un serrurier et lui adjoindre une motorisation, puis vérifier les risques (efforts, détections, signalisation, coincement, écrasement, cisaillement, etc.. ) et enfin y apposer une plaque constructeur avec le marquage CE.

Enfin ?

Mais ce n’est pas la fin justement. En France, il faut aussi respecter les obligations imposées par l’arrêté du 21/12/1993 pour les portes ou portails installés dans les établissements soumis d’une façon ou d’une autre au code du travail.

Vous souhaitez ?

Articles similaires