La vérification des portes et des portails

Prendre la porte, ouvrir la porte…… vérifier une porte, on s’emporte ? 🚪

La vérification des portes et portails est imposée par 2 textes :

Le premier est le code du travail, par l’article R4224-12, qui stipule que les portes doivent être vérifiées périodiquement et notamment celles qui présentent un risque de chute (quand et par qui, on ne sait pas…). En résumé, les bureaux de contrôle ont pris pour position de dire tous les 12 mois, mais rien ne le défini en fait. 
La vérification des portes et des portails : quels sont les délais ?
Cela pourrait être tous les 10 ans ou tous les matins en se levant après le café (ou le thé, au choix) ! ☕
 
Le 2ème texte est l’arrêté du 21 décembre 1993, qui impose des dispositions techniques et des vérifications périodiques (en code du travail ) semestrielles pour les portes automatiques et semi-automatiques. Oui mais c’est quoi un mode « automatique, semi-automatique, ou autre » ????
Comme dit dans le texte cité avant, c’est la norme NF 25-362 (abrogée) qui en donne les définitions.

Pour que ce soit claire, voici un petit moyen de faire la différence en se basant sur la commande fermeture :

Porte ou portail qui se ferme tous seul après une temporisation (ou horloge) = automatique (vérification 6 mois)
Porte ou portail qui se ferme tous seul après une impulsion sur un bouton sur un boitier ou une télécommande (comme souvent les portails de maison) = semi-automatique (vérification 6 mois)
Porte ou portail qui se ferme avec action permanente sur un bouton (si on relâche, ça s’arrête) = motorisé (vérification au choix, on dit 12 mois)
Porte qui s’ouvre toute seule mais qui se ferme avec action permanente sur un bouton (si on relâche, ça s’arrête) = motorisée mixte (vérification au choix, on dit 12 mois)
Porte qui s’ouvre verticalement à l’huile hydraulique de coude = manuelle (vérification au choix, on dit 12 mois)

Qui effectue ces vérifications ?

À la question, qui peut faire ces vérifications ? Tout le monde en fait. Mais attention à la question de la compétence en matière de prévention des risques (celle citée dans l’article R4323-24 du code du travail plus portée sur le levage, peut être prit en référence).
Sur cette question, demandez conseil et décidez par vous-même 😊
La vérification des portes et des portails : ce qu'il faut retenir
Vous souhaitez ?

Articles similaires