La différence entre les VGP et les Vérifications de Conformité

Quelle est la différence en VGP (vérification générale périodique) et vérification de conformité ?

C’est un sujet encore débattu parce que tous les bureaux de contrôle ne sont pas encore d’accord sur le « jusqu’où l’on va ???? » (la lune, c’est un peut loin et ça n’apporte rien au débat 🌙). Il y a quand même un consensus, lié à la pratique du métier, au but des vérifications et aussi… à la compétence des vérificateurs.
Les VGP (vérifications générales périodiques

Les VGP

Les VGP des engins et apparaux, de levage, des EPI, des portes, des machines, des ascenseurs etc (j’exclus volontairement la vérification des installations électriques qui est traitée différemment), est périodique et obligatoire car soumise à des articles du code du travail et des décrets ou arrêtés. Le but de ces vérifications est de « déceler en temps utile toute détérioration susceptible de créer des dangers ». On parle donc bien de DETERIORATION et en aucun cas de non-conformité !

Les Vérifications de Conformité

Les Vérifications de Conformité portent, elles, sur un équipement de travail où nous réalisons l’analyse critique des moyens mis en œuvre par le fabricant pour respecter les exigences de sécurité des directives (comme la 2006-42CE des machines ou les articles afférents du code du travail par exemple) et sur l’évaluation des risques (Analyse Des Risques). Le cas échéant (et contractuellement), on peut y adjoindre des préconisations en se basant sur les normes et/ou notre propre expérience.

Vérificationsde Conformitéportent, elles,sur unéquipement de travailoù nous réalisons l’analyse critique des moyens mis en œuvre par le fabricant pour respecter les exigences de sécurité des directives(comme la 200642CE des machinesou les articles afférents du code du travailpar exemple)et sur l’évaluation des risques (Analyse Des Risques). Le cas échéant (et contractuellement), on peut y adjoindre des préconisations en se basant sur les normes et/ou notre propre expérience.Tous cela expliqué,vous me direz que rien n’interdit d’aller plus loin dans les VGPet ajouter la vérification de conformité en même temps? Non vous ne le dite pas? Si quand même? Bon, effectivement on pourrait aller plus loin à chaque VGP et nous prononceren même temps sur la conformitécar rien ne l’interdit dans les textes. Cela étant, une vérification de conformité demande d’autres investigations, d’autres moyens, une compétence beaucoup plus profondeet le matériel serait immobilisé plus beaucoup longtemps et évidement par conséquent ce ne serait pas au même prix!Les Vérificationsde Conformitéportent, elles,sur unéquipement de travailoù nous réalisons l’analyse critique des moyens mis en œuvre par le fabricant pour respecter les exigences de sécurité des directives(comme la 200642CE des machinesou les articles afférents du code du travailpar exemple)et sur l’évaluation des risques (Analyse Des Risques). Le cas échéant (et contractuellement), on peut y adjoindre des préconisations en se basant sur les normes et/ou notre propre expérience.Tous cela expliqué,vous me direz que rien n’interdit d’aller plus loin dans les VGPet ajouter la vérification de conformité en même temps? Non vous ne le dite pas? Si quand même? Bon, effectivement on pourrait aller plus loin à chaque VGP et nous prononceren même temps sur la conformitécar rien ne l’interdit dans les textes. Cela étant, une vérification de conformité demande d’autres investigations, d’autres moyens, une compétence beaucoup plus profondeet le matériel serait immobilisé plus beaucoup longtemps et évidement par conséquent ce ne serait pas au même prix!

Vérifications de Conformité des machines
Tous cela expliqué, vous me direz que rien n’interdit d’aller plus loin dans les VGP et ajouter la vérification de conformité en même temps ? Non vous ne le dite pas ? Si quand même ? Bon, effectivement, on pourrait aller plus loin à chaque VGP et nous prononcer en même temps sur la conformité car rien ne l’interdit dans les textes. Cela étant, une vérification de conformité demande d’autres investigations, d’autres moyens, une compétence beaucoup plus profonde et le matériel serait immobilisé beaucoup plus longtemps et évidemment par conséquent ce ne serait pas au même prix !
Donc, d’usage et dans un consensus non avoué, les choses sont bien séparées :
  • D’un côté les VGP qui portent uniquement sur l’état des matériels
  • D’un autre côté, les vérifications de conformité, qui portent sur la conformité aux textes et/ou normes applicables à l’équipement.
NB : si quelqu’un en a besoin, il est tout à fait possible de faire des missions complètes mêlant VGP et conformité sur des missions ponctuelles (j’en ai déjà fait pour des monte-charges et des engins de levage avant cession).
PS : pour les plus anciens (les très très), avant l’application du 9 juin 1993, on vérifiait bien la conformité des engins de levage au décret du 23 août 1947 à chaque visite ! N’est-il pas ? 😉
Vous souhaitez ?

Articles similaires